Bien dans mes pénates

Maison, Déco, Bricolage, Jardin

    Category Archive : Cuisine

    robot patissier : coment choisir son robot multifonction

    Le robot pâtissier, un outil épatant qui va vous sortir du pétrin

    Le robot pâtissier a longtemps été la chasse gardée des professionnels de la pâtisserie. Cependant, mis en lumière par les émissions de télévision dédiées à la cuisine, il a franchi la porte des cuisines des amateurs. Mais entre robot à pâtisser pur et robot multifonction, il est parfois bien difficile de trancher. Voici quelques éléments à prendre en compte pour bien choisir votre robot à pâtisserie.

    Pourquoi acheter un robot pâtissier ?

    Le robot à pâtisser permet de réaliser toutes vos préparations de pâtes à gâteaux, de pâtes à brioche et de pâtes à pain sans effort. Pâte levée, pâte brisée ou sablée, il les réalise sans effort et parfaitement. Grâce à son bras rotatif et à ses accessoires (batteur, fouet, feuille, etc.) il prépare une pâte homogène prête à l’emploi en quelques minutes. Il vous débarrasse ainsi des tâches fastidieuses telles que le pétrissage, ou le montage des blancs en neige à la main, par exemple.

    Son achat se justifie pour tous ceux qui préfèrent le fait maison aux produits industriels et/ou, qui sont à la tête d’une grande famille.

    Robot pâtissier et robot pâtissier multifonction, quelle différence ?

    Pour compliquer un peu votre choix, il existe donc des robots pâtissiers « purs » et des robots multifonctions. Les premiers ne font que mélanger, battre et pétrir toutes vos pâtes, monter vos blancs en neige et votre crème en chantilly. Bref, ils pâtissent. Les seconds, en plus de leur fonction pâtisserie, mixent, émincent, râpent et hachent. Ces ont des aides culinaires très complets.

    Comment choisir un robot pâtissier pur pâtisserie ?

    Les robots pâtissiers purs ne se consacrent donc qu’à la pâtisserie. Pour ces modèles, la puissance du moteur et le nombre de vitesses, qui peuvent aller jusqu’à 8, ne sont pas des critères de choix déterminant. Le choix de la cuve, lui, est primordial.

    La puissance du robot pâtissier

    Cependant, optez pour un modèle affichant au moins 600 watts. En effet, le robot pur pâtissier, contrairement au multifonction, ne dispose que d’une sortie. De fait, cette puissance est largement suffisante pour réaliser tous vos travaux de pâtisserie. Orientez-vous également de préférence pour un robot équipé d’un moteur à transmission. Celui-ci se trouve au plus près des accessoires et présente une déperdition moindre que le moteur à courroie, qui se situe lui, dans le socle de l’appareil.

    Petit inconvénient, le bruit du robot pâtissier. Loin d’être silencieux, il lui arrive de dépasser les 80 décibels. Difficile de l’utiliser lorsque toute la maisonnée est encore dans les bras de Morphée.

    La cuve du robot pâtissier

    Le choix de la cuve se révèle être un critère très important. La plupart des robots proposent systématiquement une cuve en Inox. Elles ont l’avantage d’être légères et très résistantes. Certains leur reprochent parfois de ne pas être transparentes et leur préfèrent les cuves en verre. Or, une cuve en verre, certes très jolie, est beaucoup plus lourde et se casse.

    Cuve de robot pâtissier : choisir la bonne contenance du bol de son appareil ?

    La contenance de votre cuve est également un critère de sélection pour votre appareil. Choisissez la vôtre en fonction de votre utilisation et de la quantité de pâte que vous avez à préparer. Un bol à préparation de 4 litres est un bon compromis pour un usage domestique. Une cuve d’une trop grande capacité peut se révéler encombrante aussi bien sur le plan de travail que dans le lave-vaisselle. Par ailleurs, plus elle est imposante, plus elle est lourde et difficile à manipuler.

    La poignée devient alors un élément à considérer avec soin. Plus votre cuve est lourde, plus la prise en main doit être facile et fiable. Cela permet de manipuler facilement votre bol lorsque vous devez verser votre préparation dans un plat ou sur le plan de travail. Selon votre façon de travailler, choisissez entre la poignée verticale unique (anse classique) et les poignées horizontales de chaque côté de la cuve. Optez également pour un bol à bec verseur très pratique pour les préparations liquides.

    Le poids de l’appareil

    Si vous utilisez votre robot régulièrement, il reste donc sur votre plan de travail. Dans ce contexte, son poids n’a guère d’importance. Par contre, si vous devez le transportez fréquemment, vérifier ce point sur la fiche technique.

    Les accessoires du robot à pâtisserie

    Un robot à pâtisser s’utilise avec trois accessoires principaux : le fouet, la feuille et le crochet. Préférez les ustensiles en inox plus résistants à l’usage et faciles à nettoyer. Autre point important, vérifiez qu’ils peuvent bien atteindre le fond de la cuve. Pour cela, choisissez un modèle dont la hauteur s’adapte à la hauteur du bol de préparation.

    Le fouet à pâtisser, l'outil de base du robot ménager pur patisserie

    Le fouet ou batteur, est sans doute celui qu’on utilise le plus en pâtisserie. En effet, il n’a pas son pareil pour monter les blancs en neige ou réaliser une incroyable chantilly. Il est également parfait pour émulsionner.

    La feuille sert à l’élaboration de toutes les pâtes, qu’elles soient solides (pâtes brisées, pâtes feuilletées, pâtes sablées, etc.) ou liquides (pâtes à crêpes, pâtes à beignets, etc.).

    Le crochet, avec son mouvement planétaire, est l’outil idéal pour toutes les viennoiseries. Il vous aide à pétrir toutes les pâtes levées comme les pros. Vous pourrez donc réaliser aussi bien du pain que des brioches ou la pâte de vos pizzas maison.

    Le design du robot

    Le design du robot pâtissier est bien souvent un des critères de choix les plus importants entre deux modèles équivalents. En effet, cet appareil reste la plupart du temps bien en vue sur le plan de travail. Sa couleur et son style doivent donc être aussi agréables à regarder. Le design vintage a particulièrement la cote ces dernières années. Conscientes de cet engouement pour le style années 50, les marques de références (Smeg, Kitchenaid, etc.) ont à peine modifié l’apparence d’origine de leurs appareils. Seule concession à la modernité, une gamme de couleurs bien plus vaste.

    Pourquoi choisir un robot pâtissier multifonction ?

    Les robots pâtissiers, succès aidant, ont pris le parti de s’adapter aux besoins d’une cuisine plus familiale. Ils s’équipent donc désormais de nombreux accessoires additionnels pour des performances toujours plus gourmandes.

    Les avantages des robots pour la pâtisserie version multifonctions

    Ces outils supplémentaires permettent donc de travailler avec un véritable robot de cuisine presque tout-en-un. Vous pourrez ainsi acheter un appareil sur lequel peuvent venir s’ajouter des options utiles (ou non) à votre usage. Voici une petite liste des possibilités actuelles.

    • Blender
    • Hachoir à viande
    • Laminoir à pâtes fraîches
    • Passoire presse-fruits
    • Presse-agrumes
    • Centrifugeuse
    • Râpe multifonction (carottes râpées, fromage râpé, tambour à purée, etc.)
    • Sorbetière à glaces
    • Bol mélangeur supplémentaire en céramique, en inox doré
    • Et bien d’autres encore

    Les inconvénients du robot multifonction

    S’ils sont plus complets que les robots purement pâtissiers, les multifonctions peuvent aussi avoir quelques inconvénients.

    Une puissance à surveiller

    Chaque marque propose une gamme d’outils permettant d’enrichir les fonctionnalités des robots pâtissiers multifonctions. Mais attention, certains outils exigent une puissance importante. Ils ne s’adaptent pas à tous les appareils à pâtissiers. Les robots ménagers de ce type possèdent plusieurs sorties. Il vous faudra alors diviser la puissance totale de l’appareil par le nombre de sorties. Un robot de 1200 w équipé de trois sorties, offrira donc 400 w par sortie, ce qui peut être un peu juste.

    Un encombrement important

    Dans la plupart des cas, le blender se fixe sur le haut de l’appareil. Cette configuration, prend donc de la place en hauteur. Assurez-vous que la place de votre robot de cuisine permet de l’utiliser sans le déplacer à chaque recette. En effet, s’il se range sous un placard haut, cela risque d’être problématique.

    Par ailleurs, selon votre taille, il se pourrait que la goulotte soit plus difficile d’accès. Pensez-y si vous ne voulez pas être condamné(e) à cuisiner sur la pointe des pieds ou sur un marchepied.

    Tous ces accessoires prennent de la place dans les placards. Songez qu’il va falloir les ranger de façon à ce qu’ils soient faciles à attraper.

    De petits détails qui peuvent gâcher le plaisir de cette belle acquisition.

    Où acheter un robot pâtissier pas cher ?

    Il existe de nombreux sites marchands sur le net. Beaucoup d’entre eux proposent des robots pâtissiers et des robots pâtissiers multifonctions pas chers. N’hésitez pas à profiter de leurs nombreuses promos et autres bons plans. Il y en a toute l’année. Une bonne astuce pour vous offrir, ou vous offrir un robot pâtissier multifonction professionnel pas cher et bien équipé. Peut-être même le Kitchenaid artisan, une des références dans le domaine des robots ménagers de haute qualité.

    La sélection de robots pâtissiers de Bien dans mes pénates

    Robot à pâtisseries pur, multifonction ou accessoires, vous trouverez ici tous les équipements nécessaires. Vous pourrez ainsi profiter au maximum de votre robot pétrin.

    Le grille-pain, un toaster à éjection automatique pour pain grillé

    Le grille-pain, l’ami des petits-déjeuners et du bon pain grillé

    Savez-vous quel est le point commun entre le petit-déjeuner, le brunch, l’apéritif et le repas ? Et bien, il s’agit du grille-pain. Cet appareil à griller permet en effet d’obtenir rapidement de délicieuses tartines grillées à point et prêtes à beurrer. Il n’a pas non plus son pareil pour dorer de savoureuses tranches de pain à tartiner de préparations sucrées ou salées. Mais au fait, comment choisir le meilleur toasteur parmi les différents grille-pains du marché.

    Un grille-pain, ça sert à quoi ?

    Le grille-pain fait partie de la famille du petit électroménager. On l’utilise pour faire griller des tranches de pain, des tranches de pain de mie ou des tranches de brioche. On peut ensuite les déguster en tartines ou nature pour le petit-déjeuner ou lors de repas et d’apéritifs. Il permet également de rendre plus croustillant un pain légèrement rassis ou trop mou. Le grille-pain pourra aussi servir à décongeler votre baguette de pain.

    Comment ça marche un grille-pain ?

    Côté « technique ». Faisons simple. Ce petit ustensile de cuisine fonctionne à l’aide de résistances placées de part et d’autre de la zone de chauffe. Pour monter en température et griller votre pain, il utilise ce qu’on appelle le rayonnement infrarouge.

    Côté cuisson. Lorsqu’on le soumet à une température élevée pour le griller, le pain perd de sa masse d’eau. Et cela peut aller jusqu’à 35 %. Voilà pourquoi vous voyez de la vapeur s’échapper de votre appareil en fonctionnement. C’est cette modification de sa composition qui lui permet d’être bien croustillant et bien doré.

    Le pain grillé en cinq étapes

    Pour obtenir un délicieux pain grillé, pas besoin de se prendre la tête.

    • Branchez l’appareil.
    • Glissez la tranche de pain ou de brioche dans la fente.
    • Réglez la puissance pour une température idéale avec le bouton.
    • Baissez la petite manette (ou levier) qui fait descendre le pain.
    • Attendez quelques instants. Dès que votre pain est prêt, la zone de chauffe le remonte afin que vous puissiez l’attraper. C’est l’éjection automatique. Par sécurité, utilisez une pince à pain grillée.

    Les différents types de grille-pain

    Il existe en réalité, deux types de grille-pain électriques. Un modèle classique vertical et un modèle moins connu et moins utilisé, le grille-pain horizontal. Selon l’usage que vous souhaitez faire de votre appareil, vous choisirez l’un ou l’autre.

    Le grille-pain vertical

    Ce modèle à sortie vers le haut est le grille-pain le plus connu. C’est celui que l’on a tous vu dans nos cuisines. Pas de porte, pas de grill, pas de tapis. Peu encombrant, il se glisse dans un placard après usage (une fois refroidi) ou reste sur le plan de travail à côté de la cafetière.

    Le grille-pain horizontal

    Toasteur horizontal, idéal pour réaliser de délicieux croque-monsieurs

    Les grille-pain horizontaux sont moins employés que leurs homologues verticaux. Ils sont en effet, plus encombrants et s’apparentent plus à un petit four qu’à un grille-pain horizontal. Ce type de toaster à convoyeur fonctionne avec un système de tapis coulissant. Il guide vos aliments jusqu’à une fente équipée d’un grill. Celui-ci va alors les chauffer par le haut, par le bas, voire par les deux côtés. Ce toasteur de pro est donc vraiment très pratique pour les croque-monsieurs, les tartes salées, les quiches ou les pizzas.

    Notre grille-pain toaster coup de cœur : le toaster vintage Smeg

    Promo
    SMEG TSF01RDEU Grille-pain, Métal, Rouge
    • Description du produit: Smeg TSF01RDEU
    • Couleur: Rouge
    • Consommation électrique: 950W
    • Fréquence d'entrée: 50/60 Hz
    • Tension d'entrée: 220 - 240V

    Les toasters de la marque SMEG séduisent d’abord par leur design vintage très tendance ces dernières années. Mais leurs formes douces et arrondies, et leurs couleurs tendres « années 50 », cachent des fonctions innovantes et bien pratiques. Le Smeg TSF01RDEU, par exemple propose une fonction bagel très appréciée des amateurs de burgers maison. En effet, elle permet de brunir la base de votre petit pain et de réchauffer le chapeau l’autre côté.

    Les fonctions à connaître avant de choisir votre grille-pain

    Afin d’acheter le meilleur appareil à toaster selon votre usage, voici les critères que vous devez prendre en compte.

    Le thermostat

    La plupart des grille-pain ne possèdent qu’un thermostat simple. Il permet de moduler la puissance de chauffe de 1 jusqu’à 5, 6 ou 7, par exemple.

    Mais d’autres modèles, plus sophistiqués, permettent, eux, différents types et niveaux de grillage du pain. Vous pourrez ainsi gérer la cuisson intérieure et le grillage extérieur de vos toasts. Cette cuisson fonctionne par différents systèmes selon les appareils à griller. Soit en éloignant le pain de la résistance, soit en jouant sur le temps de cuisson.

    Le nombre de fentes : une, deux ou quatre ?

    Le grille-pain basique possède souvent une seule fente ouverte dans le sens de la longueur de l’appareil. Cette longue fente permet d’y faire griller côte à côte deux tranches de pain de mie ou d’y faire dorer une demi-baguette.

    Le grille-pain à deux fentes propose lui deux fentes, elles aussi, ouvertes dans le sens de la longueur du toaster. Mais plus courtes, elles ne permettent pas la cuisson de 2 tranches côte à côte, ni celle d’une demi-baguette.

    Mais selon la taille de votre famille ou votre consommation de pain grillé, il vous faudra peut-être un appareil-toasteur plus important. Il existe donc pour les grandes familles et les gourmands, des toasters à quatre fentes. Celles-ci se présentent dans le sens de la profondeur de l’appareil. Elles  sont plus courtes que sur les modèles de grille-pain à une ou deux fentes. Il ne vous sera donc pas possible d’y faire griller de belles tranches larges de pain de campagne, par exemple.

    De même, l’épaisseur des fentes pourra être un critère à prendre en compte. Tout dépend de la façon dont vous aimez consommer vos toasts grillés. Elles existent jusqu’à 38 mm et permettent d’y faire dorer aussi bien des tranches fines que des tranches épaisses de pain de campagne.

    Le système de remontée haute

    Que celui qui ne s’est jamais brûlé les doigts en récupérant sa tartine lève la main. Alors si vous en avez assez, optez pour un modèle à remontée extra-haute. Vous n’aurez ainsi plus de risque de vous brûler le bout des doigts. Pour les autres, offrez-vous une pince à pain pour le retirer en toute sécurité.

    Toujours plus d’options

    Afin de vous faciliter la vie, les fabricants proposent toujours plus d’options pour équiper votre grille-toasts.

    Le ramasse-miette

    Loin d’être un gadget le tiroir ramasse-miettes amovible vous permet de nettoyer facilement votre appareil sans avoir à le retourner.

    Le support à viennoiseries

    Ce support métallique fait le bonheur des amateurs de croissants et autres viennoiseries au chocolat. Il permet aussi de réchauffer vos petits pains sans les griller.

    La fonction décongélation

    Voilà une fonction bien pratique. Vous pourrez décongeler votre baguette ou vos petits pains en douceur en leur gardant tout leur moelleux.

    Et bien plus encore…

    Il existe bien d’autres fonctions pour équiper nos grille-pains :

    • Une fenêtre en verre pour surveiller le grillage du pain.
    • Une fonction maintien au chaud ou réchauffage
    • Une fonction bagel pour ne griller qu’une seule face de votre tartine.
    • Et pour ceux qui aiment être de bonheur humeur dès le matin, une fonction permet d’imprimer des motifs sur les toasts. Smiley, soleil et autres dessins viendront illuminer vos petits-déjeuners ou ceux de votre famille.

    Notre conseil

    Orientez-vous de préférence vers un modèle de grille-pain à parois froides afin d’éviter les brûlures. Notamment, si vous avez des enfants, ou si vous êtes maladroit. Il y a des matins plus durs que d’autres.

    Voilà, vous avez maintenant toutes les informations en main pour choisir un bon grille-pain. Il ne vous reste plus qu’à le commander.

    La sélection des meilleurs grille-pain et toasteurs du moment de Bien dans mes pénates

    Hobbs, Philips, Smeg ou Kitchen Aid, vous trouverez ici toutes les grandes marques d’électroménager spécialisées dans la fabrication de grille-pains.

    Le rouleau à pâtisserie, le rouleau à pâtisser des gourmands

    Le rouleau à pâtisserie, l’outil des pros de la pâte à tarte

    Le rouleau à pâtisserie est indispensable en cuisine. En effet, toux ceux qui aiment pâtisser le savent : pour faire une bonne tarte, il faut une bonne pâte. Encore faut-il qu’elle ne soit ni trop fine, ni trop épaisse. Et c’est là que le rouleau à pâtisser fait son entrée. Mais entre le rouleau à pâtisserie en bois, en acier et le rouleau à empreintes, le choix s’avère parfois difficile.

    Un rouleau à pâtisserie, ça sert à quoi ?

    Le rouleau à pâtisserie ne sert pas qu’à attendre un conjoint qui rentre plus tard que prévu, embusqué derrière la porte. Sa première utilité s’exerce en cuisine.

    Il s’agit d’un ustensile traditionnel, la plupart du temps en bois d’une quarantaine de quarante centimètres environ. Il vous permet d’étaler vos pâtes salées ou sucrées pour réussir des croûtes homogènes et cuites à la perfection. Avec lui, vos quiches, tartes et tourtes emporteront un franc succès. Le rouleau à empreintes, quant à lui, vous permettra d’imprimer sur votre pâte à biscuits, de jolis motifs réguliers. Un décor de pro !

    💡 L’astuce de Marie

    Le rouleau à pâtisserie peut aussi servir de support pour mettre en forme les petites tuiles au beurre. Placez-les dès la sortie du four alors qu’elles sont encore humides. Cette astuce est intéressante si vous possédez plusieurs rouleaux. Vous pourrez y installer une dizaine de biscuits.

    Les différents types de rouleaux à pâtisserie

    Le rouleau pâtissier traditionnel que tout le monde connaît, est un rouleau en bois, mais il en existe de différentes sortes, chacun ayant son usage. Leur design de plus en plus soigné et de nouvelles fonctions sont ainsi venus étoffer l’offre des rouleaux à pâtisser actuels. Certains offre même un niveau de qualité professionnelle pour un prix très raisonnable.

    Le rouleau à pâtisserie en bois de hêtre

    À tout seigneur, tout honneur. Nous allons donc commencer notre tour d’horizon des rouleaux et roulettes à pâtisser par le traditionnel rouleau en bois de hêtre. Pourquoi spécifiquement en hêtre ? Tout simplement parce que ce bois a la particularité d’être antibactérien. Il peut donc être utilisé pour cuisiner, sans aucun traitement (vernis, etc.). De plus, il s’agit d’un bois assez dense et lisse qui ne présente aucune fissure dans laquelle la nourriture pourrait se loger. Autre avantage, il n’absorbe pas les odeurs.

    De forme cylindre et sans poignées, ce rouleau en bois de hêtre sans poignées est celui qu’utilisent les professionnels. Mais il existe également des rouleaux à pâtisserie en bois avec poignées. C’est sans doute le modèle le plus répandu dans nos cuisines. Il existe également en taille enfant afin de s’adapter aux mains des petits pâtissiers en herbe.

    Le rouleau à pâtisserie anti-adhérent

    Après les poêles de cuisson, les casseroles et les plats de cuisson, le revêtement antiadhésif s’intéresse aux rouleaux à pâtisser. Ce type de rouleau peut être en bois, en plastique, en silicone ou en acier. Avec lui, plus besoin de fariner vos pâtes. Elles n’accrochent plus au rouleau.

    Le rouleau à empreintes

    Le rouleau à empreintes pour des pâtes à jolis décors à motifs

    Les rouleaux à empreintes sont des rouleaux en bois de hêtre dans lesquels sont creusés différents motifs. Ils permettent d’imprimer de jolis décors en 3D directement sur la pâte de vos biscuits sablés, de vos galettes au beurre ou de vos gâteaux apéritifs, par exemple. Il existe des dizaines de thèmes décoratifs selon vos envies et la saison. Les rouleaux à empreintes pour décors de Noël, régionaux ou autres, connaissent un grand succès depuis quelques années.

    Les rouleaux à anneaux

    Fixes ou amovibles, les anneaux pour rouleaux se placent à chaque extrémité de votre ustensile. Ils permettent d’étaler vos abaisses de pâte en leur donnant une épaisseur parfaitement égale. Cela permet d’obtenir des gâteaux plus esthétiques, mais surtout une cuisson homogène. Il existe plusieurs tailles d’anneaux à utiliser selon votre préparation. Fine ou épaisse, votre pâte sera no seulement uniforme, mais d’une épaisseur idéale.

    Le rouleau à découper

    le rouleau à pâtisserie strié pour réussier pâtes fraîches et gressins

    Ce rouleau ou roulette à découper, est en réalité un emporte-pièce qui roule tout en découpant la pâte au motif voulu. Très pratique, il découpe vos motifs en un rien de temps et de façon très régulière. Vous pourrez ainsi préparer des ravioles, des raviolis ou de petits gâteaux en forme d’étoile, de carrés et bien d’autres formes encore. Le découpe-biscuits remplace avantageusement l’emporte pièce manuel lorsqu’on a de grandes quantités de gâteaux à préparer. Le roller à pâtisserie se manie facilement et peut même être utilisé par les enfants. Essayez le roller à gréssins (sticks apéritifs) ou rouleau strié . Il est épatant aussi pour couper de fines lanières et réussir des tagliatelles si vous n’avez pas de machine à pâtes.

    Le rouleau à pâtisserie en marbre

    Ce rolling pin est assez peu utilisé, même s’il présente de grands avantages. En effet, le marbre est une matière parfaitement lisse et hygiénique. Elle ne retient ni les particules de nourriture, ni les odeurs. Par ailleurs, elle est très facile à nettoyer. Mais il s’agit aussi d’un matériau lourd, ce qui peut être à la fois une qualité et un défaut. Si son poids vous évite de forcer pour étaler votre abaisse de pâte, il peut se révéler difficile à manier pour ceux qui ont peu de force dans les poignets.

    Si on vous a offert un rouleau à pâtisser en marbre que vous ne pouvez pas utiliser, ne vous en faites pas. Son design très épuré fait de lui un très bel objet de décoration qui trônera dans votre cuisine sur son support de bois.

    Le rouleau à pâtisser en bambou

    Le bambou continue sa progression en cuisine. Léger et anti-bactérien, il est aussi anti-adhésif. Sa forme, effilée aux extrémités, permet une bonne prise en main.

    💡 L’astuce de Marie

    Ou plutôt, une astuce donnée à Marie par un chef étoilé. Si malgré tout, votre pâte colle à votre rouleau à tartes, placez-la entre deux 2 feuilles de papier cuisson légèrement beurrées ou huilées. Elle sera plus facile à étaler et se détachera facilement de son support. Cette astuce est également incroyable pour étaler facilement un bloc de pâte d’amandes.

    L’entretien de votre rouleau pâtissier

    Il est impératif de laver vos rouleaux pâtissiers avant et après chaque utilisation. Il suffit de les nettoyer à l’eau savonneuse. Prenez également soin de bien les sécher.

    Où acheter un rouleau  pâtisserie pas cher ?

    Le rouleau pâtissier est un des ustensiles de cuisine que vous trouverez facilement partout. Que ce soit en boutique, en grande surface et ou sur les sites marchands du web, vous n’aurez que l’embarras du choix. Comptez de 10 à 25 € pour un rouleau en bois, en inox ou en silicone. Les modèles en bambou et en marbre sont eux, un peu plus chers, mais restent abordables. Consultez les sites généralistes et spécialisés régulièrement. Vous trouverez des rouleaux à pâtisserie très peu chers.

    La sélection de rouleaux à pâtisser de Bien dans les pénates

    Que vous cherchiez un rouleau bois, en acier, en marbre lisse ou un rouleau à empreintes pâtisserie, vous trouverez ici celui, ou ceux, dont vous avez besoin.

    le couteau céramique, une lame ultra tranchante

    Le couteau en céramique, un outil de précision en cuisine

    La céramique est partout en cuisine. Après la vaisselle de table et les plats de cuisson, voilà que le couteau en céramique fait son entrée en cuisine. En effet, le couteau de cuisine en céramique a de nombreux adeptes et sa popularité s’envole. Ses qualités n’y sont pas étrangères. Un tranchant sans pareil, une lame d’une dureté incroyable et une neutralité de goût appréciable font de la lame céramique une excellente alternative au couteau en acier. Voici notre avis très tranché sur la lame blanche en céramique.

    Le couteau en céramique, une nouveauté ?

    En réalité, le couteau à lame céramique existe depuis un certain temps déjà. C’est la marque japonaise Kyocera, anciennement Kyoto Ceramic Co.Ltd, qui l’a mis au point il y a maintenant une bonne trentaine d’année. Il a depuis été commercialisé par de grandes marques de la coutellerie telles que le Suisse Victorinox ou le Français Pradel, par exemple.

    Des débuts difficiles

    Les lames blanches en céramique ont eu des débuts difficiles. Au tout début, elles étaient loin de faire l’unanimité, car beaucoup craignaient qu’elles ne cassent ou coupent mal. Mais petit à petit, elles ont prouvé leurs qualités. Elles font désormais partie de la panoplie de base des amateurs de cuisine comme des professionnels.

    Pourquoi utiliser la céramique pour les couteaux ?

    S’il a tout d’abord été utilisé comme matériau isolant pour les composants électriques, l’entreprise Kyocera (fondée en 1959) a, quant à elle, préféré exploiter son potentiel pour en faire des couteaux. En effet, la robustesse et la résistance de la céramique la placent sur les plus hautes marches des matériaux les plus solides sur terre. Seul le diamant est capable de faire mieux.

    Couteau en céramique : une lame très technique

    La confection d’une lame en céramique demande une grande technicité. Cette technologie haut de gamme permet donc de produire des couteaux d’une très grande qualité. Un véritable outil de précision en cuisine.

    Afin de fabriquer un produit ultra-résistant, on utilise une poudre à base d’oxyde de zirconium et d’oxyde d’yttrium.

    • Cette poudre passe par une phase de compression grâce à une presse capable d’imprimer une force de 10 000 tonnes au mètre carré.
    • Une fois mise en forme, la lame en céramique passe dans un four où elle doit cuire à plus de 1500 °C.

    En fin de cuisson, on obtient alors un matériau d’une grande solidité. Cette dureté se calcule sur l’échelle de Mohs, l’échelle qui mesure la dureté des matériaux. La céramique se situe à environ 8.5 sur 10, 10 étant la dureté du diamant. Cependant, la note peut grimper selon la quantité d’oxyde de zirconium utilisée pour la fabrication. Plus elle est importante, plus la lame est solide. Les lames céramiques des couteaux de cuisine Kyocera, en contiennent parfois plus de 98 %.

    Quelle différence entre céramique blanche et céramique noire ?

    La céramique noire est une céramique un peu différente. Lors de sa conception, on ajoute du carbone à la céramique classique. Cette préparation est cuite une première fois, puis une seconde à une température plus élevée. Cela lui confère un tranchant exceptionnel dont la durée de vie est multipliée par trente par rapport aux lames blanches.

    Les qualités du couteau en céramique

    couteau céramique, un tranchant exceptionnel

    En plus d’être particulièrement design, il faut bien avouer que la lame en céramique des couteaux de cuisine a de nombreux atouts. Parmi elles :

    • sa qualité de coupe sans égal
    • une dureté sans pareil
    • une neutralité de goût que n’offre pas toujours une lame en acier
    • De plus, ce couteau en céramique à l’avantage d’être vraiment très léger par rapport à un couteau en acier de taille équivalente.
    • Autre qualité appréciable, le prix. En réalité, le prix d’un couteau de cuisine en céramique n’est guère plus onéreux que ses homologues en acier, parfois moins efficaces.

    Les précautions à prendre

    Afin de conserver votre couteau en bon état plus longtemps, nous vous conseillons d’éviter de couper des aliments trop durs. Les fromages à pâte dure, les os ou les arêtes, risquent en effet d’endommager la lame. Car si elle est très dure, elle est aussi très peu flexible. Or, une lame peu flexible a plus de risque de casser net.

    Où acheter un couteau en céramique pas cher ?

    Il est donc désormais assez de trouver des lames en céramique pour vos couteaux de cuisine. Vous les achèterez aussi bien dans les magasins spécialisés que sur les boutiques en ligne. Optez de préférence pour un couteau de marque (Pradel, Kyocera ou Victorinox) et profitez des promotions sur les ensembles. Vous pourrez ainsi (vous) offrir un coffret ou un bloc de couteaux à des prix très avantageux.

    Couteau en céramique versus couteau en acier

    Le couteau en céramique blanche se présente donc comme une réelle alternative au couteau en acier traditionnel. Voici quelques-uns des avantages de la céramique par rapport à l’acier.

    Contrairement à ce dernier, la lame céramique n’a pas besoin d’être affûtée régulièrement. Elle peut d’ailleurs se passer d’un aiguisage pendant plusieurs années. Le moment venu, vous devrez utiliser un aiguiseur spécial (aiguiseur diamant manuel ou électrique). Vous pourrez également le faire aiguiser par un professionnel.

    La céramique blanche, par sa composition, ne contient pas d’ions métalliques. Il est donc impossible de la voir attaquer par la rouille. Il n’y a donc aucun risque d’oxydation avec la lame céramique.

    De la même façon, ce matériau très dense résiste parfaitement à l’acidité des aliments et ne modifie pas leur odeur. Il n’y a en effet aucun transfert d’odeur d’un aliment à un autre.

    Autre atout important, une lame en céramique est bien plus légère qu’une lame en acier. Il est donc plus facile et plus agréable de la manier au quotidien.

    Comment bien utiliser un couteau céramique ?

    La lame céramique : une découpe facile et nette

    Ce couteau de cuisine permet sensiblement les mêmes usages qu’un couteau classique. Seul son entretien diffère un peu.

    La découpe

    Vous pourrez couper et éplucher vos fruits et vos légumes, trancher vos viandes, la charcuterie ou découper délicatement le poisson. Ce couteau sera donc parfait pour trancher vos saucisses et saucissons si vous ne disposez pas de guillotine.

    Cependant, il est fortement déconseillé de couper les aliments congelés, les os, les arêtes ou tout autre aliment trop dur. En effet, comme nous l’avons vu plus haut, sa dureté la rend très peu flexible et donc cassante. Donc, pas de torsion pour la céramique.

    Par ailleurs, nous vous déconseillons d’utiliser vos couteaux à lame céramique sur une planche à découper en verre, très à la mode en ce moment. Évitez également l’inox ou le marbre. Préférez-leur une planche en bois. Cela préservera leur fil de coupe.

    Le rangement de vos couteaux céramiques

    Afin d’éviter les chocs avec les autres ustensiles de cuisine, optez pour un rangement dans un bloc de type porte-couteaux. Ils seront ainsi plus faciles à attraper et risqueront moins la chute, car (hélas) ils ne résistent pas aux chocs.

    Le nettoyage

    Pour conserver votre couteau de cuisine en céramique très longtemps, ne le passez pas au lave-vaisselle. Lavez-le simplement à la main et à l’eau savonneuse. Des passages en machine risquent de détériorer le tranchant de la lame qui peut alors s’émousser.

    Investir dans un couteau de cuisine en céramique est donc une bonne idée. Cependant, n’achetez pas n’importe lequel. Optez  pour un couteau de qualité professionnelle. Vous le garderez plus longtemps.

    Bialetti, la cafetière à vapeur italienne

    Bialetti, la cafetière italienne de référence toujours au top

    Presque tous les foyers de France possèdent une cafetière individuelle. Mais si beaucoup de ces appareils électroménagers sont de plus en plus sophistiqués, le charme authentique de la Bialetti manuelle ne se dément pourtant pas. Cette belle cafetière italienne en aluminium nous plaît autant par son design rétro et intemporel, que par ses qualités. Car la macchinetta est la machine à espresso idéale pour faire un délicieux café aux arômes inimitables.

    La cafetière italienne ? Ma cos’è?

    La cafetière manuelle Made in Italy répond à plusieurs appellations. Vous la trouverez sous le nom de cafetière moka, cafetière à pression, macchinetta ou simplement Bialetti. Cette machine à café manuelle en aluminium, parfois en inox, présente deux blocs que sépare un filtre à café. Le modèle le plus courant est la cafetière à cheminée centrale intérieure qui s’utilise sur une source de chaleur (plaque électrique ou induction, ou sur le feu à gaz). Il fonctionne sur le principe de la production de vapeur d’eau sous pression.

    Machien à espresso manuelle, la cafetière à vapeur idéale

    La Bialetti se reconnaît facilement grâce à sa forme à pans coupés, à sa poignée en bakélite noire et à son couvercle qui se soulève. Elle permet de préparer de une à dix-huit tasses d’un délicieux café suivant sa contenance.

    Une  cafetière italienne, comment ça marche ?

    Le fonctionnement de la Bialetti manuelle est vraiment simple. Il suffit d’avoir du café moulu ou du café en grains à moudre et de quatre étapes pour vous préparer une tasse de café parfait.

    • Vous versez une dose de café moulu sans la tasser dans la partie centrale qui sert de filtre à café.
    • Versez ensuite l’eau dans la partie basse (ou socle) de votre cafetière transalpine.
    • Refermez enfin le système
    • Placez la cafetière à vapeur sur la source de chaleur.

    La Bialetti, une cafetière qui prend son temps

    Lorsque l’eau bout, elle produit de la vapeur qui va doucement monter en pression. Cette vapeur va alors traverser le filtre à café et se mêler à la mouture. Puis, elle va emprunter la cheminée centrale et déverser lentement le café dans la partie supérieure de la cafetière. Dès que le café arrive dans le compartiment du haut, réduisez l’intensité de la source de chaleur. Vous maintiendrez ainsi une ébullition raisonnable. L’eau ne doit pas bouillir à gros bouillons.

    Il ne vous reste plus qu’à verser votre boisson dans votre plus jolie tasse et à le déguster tranquillement.

    À noter

    La machine à café italienne a désormais une version électrique. Celle-ci peut s’avérer plus pratique si vous souhaitez obtenir un café espresso un peu plus rapidement. Le modèle traditionnel manuel a été modernisé et peut se poser sur une plaque à induction.

    Quel café peut-on préparer avec la Bialetti  ?

    Machien à café manuelle à vapeur : comment obtenir un délicieux café italien

    Votre cafetière italienne traditionnelle va vous permettre de vous préparer un délicieux café à mi-chemin entre un expresso à fine mousse et un café filtre. Son procédé d’extraction du café, unique, préserve la grande majorité des arômes, et permet d’extraire une partie des huiles du café. Cette préparation lente et douce vous délivre ainsi un café italien qui a pu prendre le temps de développer subtilement tous ses arômes. C’est sans doute pour cela que cette cafetière traditionnelle à l’Italienne reste très prisée des amateurs de café.

    La petite histoire de la cafetière italienne ?

    La première cafetière italienne voit le jour en 1933 grâce à un certain Alfonso Bialetti. En effet, c’est à cette date que son brevet a été déposé sous le nom de Moka Express. L’idée de son concepteur : boire son café expresso chez soi. Car il faut savoir qu’avant la commercialisation de cette cafetière à vapeur, l’espresso ne pouvait être consommé que dans les bars.

    Bon à savoir.

    De nos jours, l’entreprise Bialetti continue de produire et de commercialiser la célèbre cafetière Moka Express.

    Pourquoi utiliser une cafetière italienne ?

    Les cafétophiles apprécient la Bialetti pour de nombreuses raisons.

    Elle délivre un café corsé et riche en arômes, mais moins dosé en caféine que le café de votre cafetière filtre traditionnelle.

    La machine à café italienne est très facile à entretenir, car il suffit de la rincer sous l’eau. Les amateurs de bon café conservent toujours une fine pellicule sur les parois de leur cafetière. Il s’agit des résidus d’huile de café qui donne un goût tout particulier à votre boisson.

    Les machines à moka traditionnelles sont principalement en aluminium ou en inox. Il s’agit de matériaux durables qui ont aussi l’avantage de garder le café au chaud assez longtemps, d’où une empreinte écologique très faible.

    Les cafetières italiennes sont très abordables. Vous trouverez certains modèles à moins de trente euros. Cependant, si vous souhaitez acheter un modèle historique, il faudra sans doute débourser un peu plus.

    Il existe différents modèles de machines à café italiennes. Vous pourrez donc choisir le nombre de tasses selon vos besoins en sachant que votre Bialetti, avec sa taille compacte ne sera pas très encombrante.

    Les inconvénients de la machine à café à vapeur

    Puisque nul n’est parfait, il faut avouer qu’il existe quelques inconvénients à utiliser une cafetière Bialetti. Nous en avons repéré trois.

    Un temps de préparation un peu long

    Le temps de préparation peut être considéré comme étant un peu trop long. Il faut en effet patienter de 5 à 15 minutes pour savourer votre boisson. Tout dépend de votre source de chaleur et de la contenance de votre cafetière.

    Un dosage à maîtriser

    L’ajustement du dosage peut également être délicat au début. Mais ce n’est qu’une question de temps pour maîtriser la finesse de la mouture. Si vous n’avez pas la « main café », Bialetti vous propose désormais propose son propre café moulu. Il existe en sachet ou en boîte. Vous aurez le choix entre le classique, le corsé, le décaféiné, la saveur noisette et bien d’autres encore. etc.)

    Le risque de brûlure

    Dernier inconvénient, le risque de brûlure dû à la chaleur résiduelle des parois de la cafetière. Avis aux distraits.

    La sélection de cafetières italiennes de Bien dans mes pénates

    Trancheuse à saucisson : comment bien découper avec une guillotine de cuisine

    La trancheuse à saucisson, l’alliée parfaite des soirées apéritif réussies

    Achetez une trancheuse à saucisson est une très bonne idée. Pratique, facile à utiliser et convivial, cet accessoire de tranchage manuel en bois va vite devenir la star de vos soirées. Peu encombrante et multi-usage, la guillotine se range facilement et vous évite de la vaisselle. Plus besoin de planche à découper ou de mandoline de cuisine. Pensez-y pour vos prochains apéritifs.

    La trancheuse à saucisson, une guillotine qui a tout bon

    Cet ustensile de cuisine offre de nombreux atouts. Design, sûr et efficace, il va vous permettre de découper de nombreux aliments et de réaliser de jolies présentations. De belles assiettes et le tour est joué.

    Des tranches fines et régulières grâce au coupe-saucisson à main

    Un design à la fois moderne et authentique

    La guillotine à saucisson est tout d’abord un accessoire assez design. Souvent en bois clair (hêtre) et équipée d’une lame en acier inoxydable, plutôt coupante, elle peut ainsi rester à la vue derrière une étagère vitrée. Et dans tous les cas, hors de portée des enfants. Même si son système de tranchage est sécurisé, on ne prend pas de risque.

    Une trancheuse à saucisson sécurisée

    Le tranchoir est équipé de patins antidérapants qui l’empêchent de glisser et lui assurent une bonne stabilité. Le système qui maintient la lame en place évite tout risque de se couper. Quant à la poignée ergonomique, elle assure une bonne prise en main et facilite ainsi le tranchage. Cependant, si vous avez deux mains gauches, rester tout de même vigilent.

    Guillotine à charcuterie, mode d’emploi

    En réalité, cette guillotine à saucissons est vraiment très facile à utiliser.

    • Placez tout d’abord le saucisson contre le butoir, juste sous l’arceau de sécurité.
    • Ensuite, faites glisser la lame d’un coup sec le long du rail. La première tranche est coupée.

    La lame acérée permet de couper vos saucissons, saucisses et autres charcuteries en tranches très fines. Les arômes et les saveurs sont ainsi libérés au maximum. Par ailleurs, ce système de tranchage est la garantie de travailler vite et bien. Avec un peu d’entraînement, vous allez rapidement devenir un maître ès tranchage en saucisson sec.

    Une guillotine conviviale

    Un coupe-saucisson manuel est souvent le centre d’intérêt des soirées. La curiosité aidant, tout le monde va vouloir l’essayer à un moment ou à un autre. D’autant qu’il ne coupe pas uniquement la charcuterie. Chacun pourra trancher son fromage, son pain ou pourquoi pas, sa pomme.

    Gros plan sur la lame : un tranchant redoutable, mais sécurisé

    La lame en inox, très tranchante, possède un système de verrouillage très complet. Vous pouvez l’immobiliser très facilement grâce à une goupille. Celle-ci vient s’insérer dans la poignée, bloquant le tranchoir.

    Le tranchant de la guillotine est en acier inoxydable de haute qualité. Il permet donc de couper en tranches les aliments sans effort et en toute sécurité. La découpe est particulièrement nette et la viande ne s’écrase pas.

    Découpe parfaite avec le tranche saucisson à main

    La lame très affûtée du trancheur est réglable et assure une coupe parfaite. Vous pourrez ainsi obtenir une découpe plus ou moins épaisse selon votre choix de vos rondelles de Jésus Lyonnais, de viande des grisons et même de fromage et de cornichons, par exemple.

    L’entretien du coupe-saucisson

    Le tranche-saucisson à main est facile à entretenir. La poignée dans laquelle la lame est enchâssée est amovible. Cela permet un nettoyage aisé entre chaque utilisation. Vous pourrez donc enlever les restes de saucisson avant de tailler vos lamelles de fromage ou de fruit. Par ailleurs, la planche de réception en bois de hêtre se lave simplement à l’eau savonneuse. Il vous suffit ensuite de la sécher et c’est reparti. Le passage au lave-vaisselle est également possible.

    Cette facilité d’entretien facilite la préparation de vos soirées apéros, de vos casse-croûtes et de vos soirées raclette. Vous pourrez tout découper à l’avance.

    La trancheuse à saucisson manuelle, une idée-cadeau gourmande

    Offrir une trancheuse à saucisson est vraiment une idée de cadeau originale. Elle ravira tous les amateurs de fines tranches saucisson, saucisse sèche ou chorizo. Les gourmands l’utiliseront également pour la découpe du jambon cru ou de viandes séchées (bœuf ou cochon).

    Et la trancheuse électrique ?

    La trancheuse électrique à la faveur de certains, malgré son look de trancheuse professionnelle. Cependant, elle ne possède pas le charme d’une trancheuse manuelle en bois pour couper vos charcuteries.

    La sélection de Bien dans mes pénates

    Jetez un œil à notre sélection de tranchoirs manuels pour charcuterie. Le vôtre est forcément ici. Un conseil cependant : optez de préférence pour un modèle de qualité supérieure fabriqué en France. De grandes marques (Laguiole, Durandal, etc.) se partagent le marché des trancheuses à saucissons secs.

    poêle à induction : comment choisir une poèle de pro

    Comment choisir la meilleure poêle à induction et cuisiner comme un pro ?

    La poêle induction est indispensable pour réussir à coup sûr la cuisson d’une belle pièce de viande, comme celle d’une omelette digne d’un chef. Voici quelques conseils pour bien choisir choisir votre casserole spéciale plaque induction.

    Comment savoir si votre poêle est adaptée à l’induction ?

    Vous venez de changer votre plaque de cuisson et vous n’avez pas vraiment envie d’avoir à acheter une batterie de casseroles complète. Avant de jeter vos anciennes casseroles, vérifiez qu’elles ne soient pas déjà compatibles avec votre nouvelle plaque.

    Poêle à induction : le test de l’aimant

    Oui, mais comment faire ? Rien de plus facile. Pour cela, pratiquez le test de l’aimant. Placez-le au dos de la casserole, et là deux solutions.

    L’aimant adhère : votre casserole est compatible tous feux dont induction.

    Il ne tient pas : votre poêle n’est pas adaptée à un usage sur une plaque de cuisson à induction. Il ne vous reste plus qu’à la remplacer.

    Un conseil. Si vous envisagez de changer votre plaque de cuisson actuelle pour un modèle à induction, remplacez progressivement vos anciennes casseroles pour des versions compatibles.

    La poêle induction idéale

    Les poêles induction en fonte d’aluminium avec un revêtement effet pierre sans PFOA sont particulièrement intéressants. Antiadhésif, ce type de poêle se décline en différentes tailles (20, 24 ou 28 cm) et modèles (poêle, sauteuse, crêpière, etc.) pour vous accompagner dans toutes vos préparations et cuissons. Vous les utiliserez aussi bien sur votre plaque induction que sur d’autres feux, et même au four. Leur revêtement ultra-résistant et anti-adhésif permet une cuisson saine sans ajout de graisses et les protège des rayures. Par ailleurs, la fonte est idéale pour faire mijoter vos petits plats.

    Un usage quotidien pratique et facile

    L’esthétique des poêles en pierre permet de les apporter à table sans rougir. Prévues pour passer au lave-vaisselle (sauf les manches en bakélite), elles sont également très pratiques grâce à leur manche amovible. Empilables, vous les rangerez ainsi très facilement après utilisation.

    La poêle induction en fonte : le pour et le contre

    Cependant, certains lui reprochent un poids un peu trop élevé. Mais ce petit défaut est largement compensé par une répartition homogène de la surface de cuisson.

    Comment choisir la meilleure poêle à induction ?

    la poèle antiadhésive induction : le top

    Réussissez vos cuissons comme les pros avec la poêle à induction

    Pour faire le bon choix et cuisiner avec plaisir, choisissez une poêle qui vous convient. Achetez un modèle adapté à votre mode de vie.

    Une poêle à induction à la bonne taille

    En effet, il est inutile d’investir dans une poêle à induction de 28 cm si vous vivez seul. Par contre, si vous êtes à la tête d’une joyeuse tribu, achetez un set de casseroles complet. Du petit poêlon au grand faitout, vous aurez forcément l’usage de chacune des pièces de votre batterie de cuisine induction.

    Un matériau résistant qui diffuse bien la chaleur

    Des patates cuites à point et en quelques minutes avec une sauteuse induction

    Des petits plats vite prêts et sains grâce à cuisson induction

    Soyez vigilant quant au choix du revêtement. Choisissez votre ustensile dans un matériau résistant afin d’éviter les accidents du quotidien. Vérifiez également que votre poêle permette une répartition de la chaleur pour une cuisson optimale. C’est important pour cuire vos aliments un peu épais, comme les pommes de terre entières, par exemple.

    Des couvercles en verre pour tout surveiller

    La plupart des batteries de cuisine se composent de casseroles et de couvercles adaptés. Cependant, ce n’est pas toujours le cas pour les casseroles vendues à l’unité. Pensez également à acheter un couvercle afin d’éviter les éclaboussures et de pouvoir surveiller la cuisson de vos plats.

    Comparez différents modèles de poêle induction avant d’acheter la vôtre

    Diamètre, matériau, avec poignée amovible ou non, faites votre choix parmi notre sélection de poêles pour plaques à induction et choisissez celle qui vous plaît !