Bien dans mes pénates

Maison, Déco, Bricolage, Jardin

    Le couteau en céramique, un outil de précision en cuisine

    le couteau céramique, une lame ultra tranchante

    Le couteau en céramique, un outil de précision en cuisine

    La céramique est partout en cuisine. Après la vaisselle de table et les plats de cuisson, voilà que le couteau en céramique fait son entrée en cuisine. En effet, le couteau de cuisine en céramique a de nombreux adeptes et sa popularité s’envole. Ses qualités n’y sont pas étrangères. Un tranchant sans pareil, une lame d’une dureté incroyable et une neutralité de goût appréciable font de la lame céramique une excellente alternative au couteau en acier. Voici notre avis très tranché sur la lame blanche en céramique.

    Le couteau en céramique, une nouveauté ?

    En réalité, le couteau à lame céramique existe depuis un certain temps déjà. C’est la marque japonaise Kyocera, anciennement Kyoto Ceramic Co.Ltd, qui l’a mis au point il y a maintenant une bonne trentaine d’année. Il a depuis été commercialisé par de grandes marques de la coutellerie telles que le Suisse Victorinox ou le Français Pradel, par exemple.

    Des débuts difficiles

    Les lames blanches en céramique ont eu des débuts difficiles. Au tout début, elles étaient loin de faire l’unanimité, car beaucoup craignaient qu’elles ne cassent ou coupent mal. Mais petit à petit, elles ont prouvé leurs qualités. Elles font désormais partie de la panoplie de base des amateurs de cuisine comme des professionnels.

    Pourquoi utiliser la céramique pour les couteaux ?

    S’il a tout d’abord été utilisé comme matériau isolant pour les composants électriques, l’entreprise Kyocera (fondée en 1959) a, quant à elle, préféré exploiter son potentiel pour en faire des couteaux. En effet, la robustesse et la résistance de la céramique la placent sur les plus hautes marches des matériaux les plus solides sur terre. Seul le diamant est capable de faire mieux.

    Couteau en céramique : une lame très technique

    La confection d’une lame en céramique demande une grande technicité. Cette technologie haut de gamme permet donc de produire des couteaux d’une très grande qualité. Un véritable outil de précision en cuisine.

    Afin de fabriquer un produit ultra-résistant, on utilise une poudre à base d’oxyde de zirconium et d’oxyde d’yttrium.

    • Cette poudre passe par une phase de compression grâce à une presse capable d’imprimer une force de 10 000 tonnes au mètre carré.
    • Une fois mise en forme, la lame en céramique passe dans un four où elle doit cuire à plus de 1500 °C.

    En fin de cuisson, on obtient alors un matériau d’une grande solidité. Cette dureté se calcule sur l’échelle de Mohs, l’échelle qui mesure la dureté des matériaux. La céramique se situe à environ 8.5 sur 10, 10 étant la dureté du diamant. Cependant, la note peut grimper selon la quantité d’oxyde de zirconium utilisée pour la fabrication. Plus elle est importante, plus la lame est solide. Les lames céramiques des couteaux de cuisine Kyocera, en contiennent parfois plus de 98 %.

    Quelle différence entre céramique blanche et céramique noire ?

    La céramique noire est une céramique un peu différente. Lors de sa conception, on ajoute du carbone à la céramique classique. Cette préparation est cuite une première fois, puis une seconde à une température plus élevée. Cela lui confère un tranchant exceptionnel dont la durée de vie est multipliée par trente par rapport aux lames blanches.

    Les qualités du couteau en céramique

    couteau céramique, un tranchant exceptionnel

    En plus d’être particulièrement design, il faut bien avouer que la lame en céramique des couteaux de cuisine a de nombreux atouts. Parmi elles :

    • sa qualité de coupe sans égal
    • une dureté sans pareil
    • une neutralité de goût que n’offre pas toujours une lame en acier
    • De plus, ce couteau en céramique à l’avantage d’être vraiment très léger par rapport à un couteau en acier de taille équivalente.
    • Autre qualité appréciable, le prix. En réalité, le prix d’un couteau de cuisine en céramique n’est guère plus onéreux que ses homologues en acier, parfois moins efficaces.

    Les précautions à prendre

    Afin de conserver votre couteau en bon état plus longtemps, nous vous conseillons d’éviter de couper des aliments trop durs. Les fromages à pâte dure, les os ou les arêtes, risquent en effet d’endommager la lame. Car si elle est très dure, elle est aussi très peu flexible. Or, une lame peu flexible a plus de risque de casser net.

    Où acheter un couteau en céramique pas cher ?

    Il est donc désormais assez de trouver des lames en céramique pour vos couteaux de cuisine. Vous les achèterez aussi bien dans les magasins spécialisés que sur les boutiques en ligne. Optez de préférence pour un couteau de marque (Pradel, Kyocera ou Victorinox) et profitez des promotions sur les ensembles. Vous pourrez ainsi (vous) offrir un coffret ou un bloc de couteaux à des prix très avantageux.

    Couteau en céramique versus couteau en acier

    Le couteau en céramique blanche se présente donc comme une réelle alternative au couteau en acier traditionnel. Voici quelques-uns des avantages de la céramique par rapport à l’acier.

    Contrairement à ce dernier, la lame céramique n’a pas besoin d’être affûtée régulièrement. Elle peut d’ailleurs se passer d’un aiguisage pendant plusieurs années. Le moment venu, vous devrez utiliser un aiguiseur spécial (aiguiseur diamant manuel ou électrique). Vous pourrez également le faire aiguiser par un professionnel.

    La céramique blanche, par sa composition, ne contient pas d’ions métalliques. Il est donc impossible de la voir attaquer par la rouille. Il n’y a donc aucun risque d’oxydation avec la lame céramique.

    De la même façon, ce matériau très dense résiste parfaitement à l’acidité des aliments et ne modifie pas leur odeur. Il n’y a en effet aucun transfert d’odeur d’un aliment à un autre.

    Autre atout important, une lame en céramique est bien plus légère qu’une lame en acier. Il est donc plus facile et plus agréable de la manier au quotidien.

    Comment bien utiliser un couteau céramique ?

    La lame céramique : une découpe facile et nette

    Ce couteau de cuisine permet sensiblement les mêmes usages qu’un couteau classique. Seul son entretien diffère un peu.

    La découpe

    Vous pourrez couper et éplucher vos fruits et vos légumes, trancher vos viandes, la charcuterie ou découper délicatement le poisson. Ce couteau sera donc parfait pour trancher vos saucisses et saucissons si vous ne disposez pas de guillotine.

    Cependant, il est fortement déconseillé de couper les aliments congelés, les os, les arêtes ou tout autre aliment trop dur. En effet, comme nous l’avons vu plus haut, sa dureté la rend très peu flexible et donc cassante. Donc, pas de torsion pour la céramique.

    Par ailleurs, nous vous déconseillons d’utiliser vos couteaux à lame céramique sur une planche à découper en verre, très à la mode en ce moment. Évitez également l’inox ou le marbre. Préférez-leur une planche en bois. Cela préservera leur fil de coupe.

    Le rangement de vos couteaux céramiques

    Afin d’éviter les chocs avec les autres ustensiles de cuisine, optez pour un rangement dans un bloc de type porte-couteaux. Ils seront ainsi plus faciles à attraper et risqueront moins la chute, car (hélas) ils ne résistent pas aux chocs.

    Le nettoyage

    Pour conserver votre couteau de cuisine en céramique très longtemps, ne le passez pas au lave-vaisselle. Lavez-le simplement à la main et à l’eau savonneuse. Des passages en machine risquent de détériorer le tranchant de la lame qui peut alors s’émousser.

    Investir dans un couteau de cuisine en céramique est donc une bonne idée. Cependant, n’achetez pas n’importe lequel. Optez  pour un couteau de qualité professionnelle. Vous le garderez plus longtemps.

    (Visited 2 times, 1 visits today)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    *